BEBE SANS OS : « On m’a interdit l’accès chez Arafat »

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

Assez discret depuis la disparition de son mentor Dj Arafat, BB Sans Os, le célèbre danseur de la Yorogang brise le silence et se confie au site www.viberadio.ci sans faux-fuyant.

Compagnon de Dj Arafat depuis le quartier Terminus 40 à Yopougon, le virevoltant danseur, BB Sans Os a durant près d’une décennie écumé les scènes d’ici et d’ailleurs avec la star du coupé-décalé, Ange Didier Houon.

À la suite de dissensions dans le clan YOROGANG, Bébé Sans Os quitte sur la pointe des pieds la bande, pour revenir quelques mois seulement avant le décès du Daishi.

Après un long moment de silence radio, le virevoltant danseur donne de ses nouvelles. « Je suis bel et bien à Abidjan, je prépare la sortie de mon nouveau single intitulé : «Atchitchila» qui sort dans quelques jours. Au stade où je suis arrivé, je ne me vois plus en train de danser pour quelqu’un », fait savoir le danseur qui veut désormais prendre le micro et entamer une carrière musicale.

À quelques jours de la sortie de son single dans lequel il rend hommage à feu Arafat, Bebe Sans Os fait cette confidence ahurissante : « J’étais en spectacle à Lakota lorsque j’ai appris la triste nouvelle du décès de mon frère Arafat. Le lendemain, j’arrête la petite tournée que j’effectuais dans cette ville pour rentrer à Abidjan et venir pleurer mon «poto». J’arrive chez Arafat à Angré, on me bloque à la porte. Je ne comprends rien, je dis à celui qui m’a bloqué à l’entrée de la maison que je suis bien Bebe Sans Os. J’insiste, il me dit de rester dehors, il va faire la commission à l’intérieur. Il revient et me dit «désolé» qu’il n’a pas reçu d’ordre pour me faire entrer. Moi, Bébé Sans Os on me refoule chez mon frère Didier. Je suis resté là devant le portail près de 45 minutes espérant que quelqu’un vienne me chercher, mais en vain. Et pendant ce temps, j’aperçois depuis le balcon de la chambre d’Arafat, des parvenus, soi-disant potes d’Arafat. Ce sont ces derniers qui ont donné l’ordre à la sécurité de ne pas me laisser entrer. Ce jour-là Pantcho le Gataire a assisté à la scène, il peut témoigner », raconte avec émotion l’ex-chorégraphe d’Arafat sur le site WWW.VIBE RADIO.CI.

Concernant son absence à l’hommage du 30 août dernier au Stade Houphouët Boigny, Bébé Sans OS s'explique : « J’avais prévu partir, mais ma mère avait très peur de ce qui pourrait se passer au stade avec le monde annoncé à ce concert gratuit. Elle n’était pas tranquille, elle est venue me voir jusque chez moi à la maison pour me supplier de suivre l’événement en direct à la télé et de prier pendant ce moment-là pour le repos de l’âme de mon ami», a confié l’ex-binôme d’Ordinateur. Enzo Dia

PLUS: