Awards du coupé décalé : Lindsay et Molare à couteaux tirés !

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

L’édition 2017 des Awards du coupé décalé est entachée de polémiques. Qui, semble-t-il, ne sont pas prêtes de s’arrêter. Car après les contestations de nominés, c’est l’épisode de la paternité du concept qui fait polémique en ce moment.

Depuis quelques jours, la polémique autour de la paternité des Awards du coupé décalé enfle dans la capitale ivoirienne. En effet, Linda De Lindsay, une chanteuse coupé décalé, revendique le concept. Linda De Lindsay insiste pour dire qu’elle a organisé la première édition des Awards du coupé décalé en juillet 2010 au Palais de la Culture de Treichville devant témoins.

A son opposé, Molare, lui, en est à la deuxième édition de son organisation. Qui, du reste, a conquis de grosses entreprises qui ont accepté volontiers de l’accompagner dans l’édition de cette année.

La question que l’on se pose à ce niveau, est celle de savoir pourquoi Linda De Lindsay a-t-elle choisi de revendiquer à présent où les dés sont vraiment bien lancés pour Molare.

L’avenir nous situera sur cette affaire.