Arafat désormais libre : la défense du camp Naï fait des précisions

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

Les partisans de Dj Arafat ne devront certainement pas trop vite crier à la victoire. Car le dossier Arafat-Nai n’est pas clos. L’affaire est toujours dans les tiroirs de la justice ivoirienne.

Dans le camp Nai, des interrogations soulèvent suite à la levée du mandat d’Arrêt contre Arafat Dj. « Arafat pouvait être arrêté à son arrivée à Abidjan depuis le 7 Août dernier. Il a bénéficié de la décision dite de « Main levée » que le matin du mardi 14 Août, qui faisait de lui une personne libre », fait savoir l’huissier de la famille Naï.

Par ailleurs, il précise les choses :« Cette décision ne fait pas obstacle au cas de dommage et intérêt. Arafat doit payer 20 millions à la famille Naï. Pour l’exécution provisoire, qui est 10 millions, il n’a encore rien payé. C’est juste le mandat qui est levé. Pour le reste, certaines mesures peuvent bien évidemment contraindre Arafat payer ce qu’il doit à la famille Nai». ENZO