Arafat à l’Internat : bagarre, des blessés... ce qui s’est passé

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

Annoncé depuis plusieurs semaines, Dj Arafat était à l’affiche Dimanche dernier au temple du Zouglou: le maquis l’Internat, sis à Yopougon Niangon.

Le show du Dimanche 9 Juin du King de la Chine était très attendu par un public chauffé à blanc, qui a pris d’assaut le point show cher à Aimé Zébié.

Un gros incident n’a pu toutefois permettre au César du coupé décalé de se produire la soirée du Dimanche 9 juin.

Que s’est–il réellement passé ?

Une bagarre rangée fut à l’origine de cafouillage monstre lors de la soirée du 9 Juin de l’Internat.

En effet, depuis la matinée, 10 heures, de nombreux «Chinois» (admirateurs d’Arafat), impatients de voir leur idole sur scène avaient déjà investis les lieux ce Dimanche. Après de très longues heures d’attente, Yôrôbô apparaît en définitive au lieu du show autour de 22 heures.

Malgré le gros retard, l’artiste à l’affiche installé dans un salon VIP tarde à monter sur la scène pour son spectacle. Ce qui n’est visiblement pas du goût des Chinois. Las d’attendre, ils s’illustrent bruyamment. S’ensuit des bousculades, jets de pierres, bagarres.

Le Boss de la Chine du haut de la scène, parvient à calmer l’ardeur de ses partisans et commence son show.

Après une grosse prestation sur scène, c’est à nouveau la confusion dans le public. Cette fois la tension est plus vive. La manifestation redouble d’intensité. C’est le sauve-qui-peut. Le concert de Dj Arafat est définitivement arrêté. L’artiste et son staff quittent précipitamment les lieux.

Un incident malencontreux qui aurait fait plusieurs dizaines de blessés et des dégâts matériels importants.  

Enzo Dia