Arafat DJ : l’artiste aux mille et un sobriquets

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

Le disc-jockey, dans sa lutte acharnée pour s’imposer dans le milieu musical ivoirien ne va pas de main morte. Il a plusieurs pièces de rechange dans sa besace qu’il exploite à souhait. En plus des singles qu’il aligne à profusion, des frasques qu’il multiplie, les sobriquets demeurent l’une de ses armes favorites.

Sur la liste kilométrique des surnoms de Huon Ange Didier, l’on peut noter DJ Arafat, Le Yôrôbô, Le Yôrôbô 5 500 volts, l'Apache 8 500 volts, Sao Tao, Yôrôbô 10 500 volts, Le Yôrôbô 12 500 volts, Commandant Koné Zabra, commandant Koné Baracuda, Commandant Koro hé Koro hé, Commandant Por Favor, le Tueur de taureaux, le Commandant 2 fois Koraman, le 2 fois koraman, Sao Tao le dictateur, le Termistocle, César (Ave). Aujourd’hui l’artiste se fait appeler Beerus Saba.

Le premier de la longue liste de sobriquets dont s’affuble Huon Ange Didier demeure DJ Arafat. Et ce pseudonyme résiste tant bien que mal à la tempête de surnom que l’artiste s’attribue à souhait. Bon…à vos claviers si d’aventure le roi du coupé décalé a d’autres "petits noms" cachés que vous connaissez.

PLUS: