Amy Sarah à Vital et Claire Bahi : « il faut élever le niveau. »

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

La Diva du coupé-décalé, Bamba Amy Sarah a tenu à interpeller ses collègues chanteuses du coupé décalé face aux nouveaux challenges de l’environnement musical féminin.

Avec la montée en puissance de la musique féminine Camerounaise et Gabonaise, Amy Sarah adresse un message à ses sœurs du coupé-décalé, les exhortant à l’union, mais surtout au travail.

« Au commencement, chacun de nous voulait « djafoule » avec les jeux de reins… Mais à un moment donné, il faut chercher à élever le niveau, travailler. Regardez les Camerounaises et les Gabonaises, elles sont en train de nous damer le pion. On a dansé, on a fait les roucasse-casse, on est dedans et on prend de l’âge. Le moment est venu pour nous de mériter le titre de chanteuse. Il faut qu’on travaille nos textes, notre musique. La musique a aujourd’hui évolué, il faut suivre la cadence. On a assez dansé, il faut qu’on chante maintenant les filles. Car les mélomanes ont besoin de ça. On peut commencer par un feat entre nous 3, les autres de la nouvelle génération vont suivre », a préconisé l’auteure de la chanson « Fabrique ton Boss » Enzo Dia