Amina de Koumassi : voici le célèbre producteur qui la gère

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

Comme Eudoxie Yao, star des réseaux sociaux, la jeune et sulfureuse, Amina de Koumassi s’est mise à la chanson.

Elle s’est bâtie une réputation sur les réseaux sociaux et dans la nuit Abidjanaise à travers le nom de la sulfureuse Amina, star du clip à succès d’Ariel Sheney. Kady Karembeka alias Amina de Koumassi, cette jeune fille d’origine Burkinabé, tresseuse de son état, veut se faire une place dans la sphère musicale ivoirienne. Après avoir fait parler d’elle dans la nuit à travers les soirées Abidjanaises, la jeune fille venue de Koumassi Remblais-carrefour Colombe, vient de se lancer dans la chose musicale. Comme Eudoxie Yao, la starlette des nuits à Babi, est entrée en studio pour enregistrer un single. Et sa carrière dans la musique. L’œuvre musicale de Amina de Koumassi s’intitule : « De haut en bas, ça va tuer ».
 
Le single Afro beat de Amina de Koumassi a été élaboré par les arrangeurs Herman Djedji et Akoun. Mais derrière cette volonté affichée de la starlette aux cheveux teintés, se cache un homme, qui n’est autre que Momo de Paris. C’est ce célèbre homme du showbiz ivoirien vivant à Paris depuis une vingtaine d’années, qui a décidé de prendre en main la carrière de la « Amina nationale ».

L’homme très chanté par les artistes ivoiriens : Momo de Paris explique pourquoi il a décidé d’investir dans le projet Amina : « Depuis Paris, je la suivais sur les réseaux sociaux, elle a ce petit quelque chose de star en elle que j’ai décelé. Et quand je suis arrivé à Abidjan il y a quelques semaines de celà, je l’ai rencontré un jour à Cocody. Elle m’a dit qu’elle veut chanter, mais les gens de la nuit lui font de fausses promesses et profitent d’elles pour mousser leurs soirées. J’ai dit à la jeune fille : « Est-ce que tu es vraiment prête ? », elle m’a répondu « Oui », je lui ai donc donné mon feu vert et on a démarré »

L’ancien manager de nights clubs très fréquentés Parisiens et compagnon des boucantiers de l’ex Jet Set, Momo de Paris veut faire de son artiste une future star de la musique féminine en Côte d’Ivoire : « Elle n’est plus à Koumassi, je l’ai fait venir à Angré, c’est là qu’elle vit désormais. Je veux mettre tout ce qu’il faut pour la propulser et faire d’elle une future grande de la musique féminine ivoirienne », a promis le producteur Parisien. 
Amina de Koumassi est également annoncée au concert du 2 novembre d’Ariel Sheney pour sa toute première scène publique. Enzo Dia