Al Moustapha confesse : «j’ai changé… J’ai grandi sans parents ...»

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

Al Moustapha veut redorer son image. Le fiancé de Miss Bakayoko Lathi demande la clémence de ses compatriotes dans sa nouvelle mission de paix en Côte d’Ivoire.

Après un moment de silence, Al Moustapha sort de sa tanière. L’opérateur économique et Président du Mouvement Zero Victime, Touré Al Moustapha, objet de vives critiques il y a quelque temps sur la toile, veut redorer son image. 

Le Mécène du show-biz demande amande honorable à ses compatriotes : « Je sais que je ne suis pas aimé. Je demande seulement aux Ivoiriens de ne pas me juger sans me connaître. J’ai eu, c’est vrai, un passé tourbillonnant, mais j’ai changé. Je suis toujours critiqué négativement, toujours jugé et condamné d’avance (… ) je vous en supplie apprenez à me connaître(. ..). Quand vous me condamnez sans me connaître, c’est ma plus grande douleur. Avec l’âge, j’ai grandi en maturité », fait-il remarquer.

Évoquant son passé difficile, le fiancé de l’ex 1ere Dauphine Miss CI 2018 , lance un appel à ses concitoyens : « Ce n’est pas facile pour un jeune qui avait l’amour de ses parents qui brusquement perd son père et sa mère dans un accident de voiture. J’ai grandi dans la rue sans éducation. Je me suis éduqué moi-même. Je vous demande pardon, apprenez à me connaître au lieu de me juger et de m’insulter. Je suis un homme de terrain, un homme capable avec votre soutien. J’aimerais que vous m’aidiez, je ne peux pas réussir seul(…). Chers Frères et sœurs, venez, on va réussir ensemble le pari de la paix et de la stabilité sans violence, intégrez le mouvement, nous allons réussir ce combat », a-t-il indiqué. Par Enzo Dia