Affaire trafic Drogue : Gbi de Fer interpelle

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

Face aux récentes accusations de deux journalistes du magazine Vice contre le Ministre Hamed Bakayoko, Gbi de Fer a vivement réagi sur le site VIBE RADIO.CI.

Connu pour son langage cru,Kouya Gnépa dit Gbi de Fer s’est invité dans le débat relatif à l’affaire dite de trafic de drogue, un chapitre dans lequel, le nom du Ministre Hamed Bakayoko est cité par deux hommes de medias étrangers, en l’occurrence, Daan Bauwens et Nicolas Ebekwe. 

Visiblement agacé par les thèses des deux journalistes, le consultant et critique, Gbi de Fer a tenu à s’adresser aux deux hommes en ces termes: «Je ne sais pas sur quelle indice, ils se sont fondés pour mener leurs enquêtes, franchement, je dois dire que c’est trop facile et vraiment léger comme accusation, soyons sérieux!», s’est exclamé le célèbre comédien, avant d’indiquer : «Aller impliquer une haute autorité d’un pays dans une affaire de cette nature, il faut pouvoir être en mesure de fournir des preuves tangibles et non distraire les gens dans de vaines spéculations. Les gens se bornent à raconter des choses, qui peuvent après leur porter de lourds préjudices. Quand par exemple, tu as fini de diffuser une telle info, on te demande ici et maintenant: «As-tu les preuves véritables de ce que tu avances?», messieurs Daan Bauwens et Nicolas Ebekwe seront-ils en mesure de le faire?», s’interroge Général Gbi.

L'acteur renchérit : « Ils racontent des choses sans donner de précision dans l’espace et le temps, ils sont dans le flou. Moi, je ne comprends pas ce fait, pourquoi en Afrique quand une autorité émerge et est aimé par sa jeunesse, on veut lui mettre les bâtons dans les roues à travers une campagne de dénigrement ?», lâche le patron du Djelly Théâtre d’Abidjan.  Par Enzo Dia