Affaire menace de mort : Amaral prend ses dispositions

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

Conscient du danger, le zouglouman Amaral, menacé pour sa chanson engagée «Ils ont menti», décide de ne pas attendre ses gouros.

Depuis quelques jours, le single polémique du jeune chanteur Zouglou Amaral, suscite beaucoup de commentaires sur la toile.

Celui qu’on surnomme Soum Bill Junior est monté au créneau dimanche dernier pour dénoncer les menaces de mort dont il est l’objet depuis l’annonce de son fameux titre «Ils ont menti».

Le jeune Zouglouman s’est confié au site www.viberadio.ci : « Je ne reste pas insensible à ces menaces. Le Préfet d’Abidjan que j’ai avisé en premier lieu m’a déjà dit de me mettre en lieu sûr en attendant», affirme le chanteur, avant de poursuivre : «Depuis donc Dimanche soir, je ne dors plus chez moi à la maison. Je suis chez un aîné qui m’héberge pour l’instant», confie Amaral d’Afrik.

ENZO