Affaire enfant camerounais d’Arafat : un proche d’Arafat réagit

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

Depuis quelques temps une jeune Camerounaise répondant au nom de Lizette Tchuendem Kouontchou fait parler d’elle sur la toile. Elle brandit un bébé qu’elle attribue à feu  Ange Didier.

L’affaire alimente les conversations sur la toile. Au lendemain de l’inhumation de la Star du coupé décalé, une jeune Camerounaise répondant au nom de Lizette Tchuendem Kouontchou s’illustre sur les réseaux sociaux en clamant haut et fort qu’elle aurait eu un enfant avec le Champion de la Chine.

Un bébé qu’elle aurait conçu suite à une relation intime avec la star du coupé décalé lors d’un séjour au pays des Lions Indomptables. Elle brandit une fillette du nom de Djiefi Angelle Houon, qu’elle attribue au Daishi. Mieux la Camerounaise réclame un pan de l’héritage du défunt pour sa fille. Faute de quoi, elle saisirait la justice. Intox ?

L’affaire fait en tout cas grand bruit.

Jusque-là silencieux face aux récentes déclarations de la jeune fille, un proche collaborateur du Daishikan, sous le sceau de l’anonymat a réagi. Il fait cette confidence : «Ecoutez, les proches compagnons d’Arafat que nous sommes, connaissions ses conquêtes. Cette jeune fille, aucun proche d’Arafat qui voyage avec lui ne peut l’identifier comme une fille qui a fréquenté l’artiste à un moment donné. Et puis, elle n’est même pas le «genre» d’Arafat. Elle veut se faire voir, c’est tout», fait remarquer l’ami du Yôrô. Ce dernier apprend ceci : «Arafat ne refuse jamais un enfant, si c’était le sien, il n’allait même pas hésiter à lui donner son nom», a confié notre interlocuteur.   Enzo Dia