Affaire Black K (Kiff No Beat) bastonné : le staff du groupe dit tout

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

On en sait un peu plus sur la polémique de la bastonnade de Black K. membre du groupe Kiff No Beat, par des jeunes au Lycée Classique de Cocody.

Selon Johnny, manager de la formation musicale hip hop, « c’est un incident regrettable ». Le manager explique : «Nous étions invité au Lycée Classique pour un challenge. Les jeunes de la Fesci ont opposé un refus catégorique vis-à-vis de cette invitation. Apparemment, ils n’étaient pas en accord avec ceux qui nous ont invités, en l'occurrence les responsables du Conseil scolaire de l’école. Le nommé Gbagbo, chef des Fescistes et sa bande ont commencé à jeter des pierres vers nous et sur nos voitures. Nous avons réussi à mettre la main sur ce dernier que nous avons conduit au Campus auprès de leurs responsables. Ils l’ont copieusement battu. Il est venu nous voir après pour nous présenter ses excuses. On a tout laissé tomber», a dit le manager des 5 Loups de la musique ivoirienne.

ENZO