Affaire Ahoco : accablé, le staff de Safarel accuse et menace

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

L’artiste Safarel Obiang est vivement critiqué depuis la sortie de son single polémique «Ahoco». Le staff de l’artiste est monté au créneau pour dire certaines vérités vis-à-vis des personnes qui selon la team, s’acharnent sur l’artiste.

Face aux critiques dont fait face, l’inspirateur du «Tchintchin» suite à la sortie du concept «Ahoco», son staff, n’a pas tardé à réagir vigoureusement. 

 

Sur le site VIBE RADIO.CI, le manager numéro 1 de Safarel, du nom de Rita, a manifesté son vif mécontentement : « Il n’y a aucun problème avec le son «Ahoco». C'est des personnes mal intentionnées qui sont à la base d’une certaine propagande tendant à donner une connotation perverse au concept. On découvre une vidéo dérangeante d’un jeune homme dénudé sur les réseaux sociaux. Cette vidéo, qui touche à la pudeur, ne vient absolument pas de nous. Elle n’a rien à voir, cette vidéo, avec le concept de danse de notre artiste » s’évertue t-elle à expliquer.

« Pourquoi les gens voient les choses d’une façon tordue, pourquoi des personnes s’attardent plus à mettre en avant ce qui est négatif. Safarel a sorti la danse de la «Prière», les gens ont crié : «sacrilège», que c’est relatif à Dieu, on a fermé les yeux dessus. Aujourd’hui, il arrive avec le concept «Ahoco», les mêmes langues l’attaquent. On a vu pourtant des gens faire pire dans ce pays, ils n’ont pas été autant critiqués. Que recherche t-on vers la fin ? » , s’interroge amère, la jeune dame du staff managérial de l’artiste. Elle tient à avertir : « Demain que des gens ne soient pas surpris s’ils continuent dans leur acharnement, de voir des poursuites judiciaires engagées à leur endroit », a prévenu celle qui manage le chanteur coupé décalé. Enzo Dia