Wakaliwood: Hollywood en Ouganda

Facebook Email Print Twitter Addthis


Pas de tapis rouge à Wakaliga, mais des films d’action déjantés signés Isaac ­Nabwana. A Kampala, la capitale, celui que l’on surnomme « le Tarantino des bidonvilles » a fait de son quartier la Mecque du cinéma national. Il a des millions de fans. Et un « frère » new-yorkais qui a tout  lâché pour travailler à sa gloire prochaine. Une formidable illustration des vitalité, générosité et débrouillardise africaines !

En savoir plus