Cette Afrique qui avance à pas de géants

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

Un pays champion des services publics, une présidente démocrate jusqu’au bout des ongles et un Premier ministre démissionnaire car mécontent de « la lenteur des réformes »… C’est cette Afrique exigeante et réformatrice qu’a montrée Mo Ibrahim lors de son dernier Governance weekend. Fondateur du premier opérateur téléphonique panafricain Celtel, le milliardaire soudanais se consacre à sa fondation vouée à épauler les décideurs africains dans le chemin des réformes. Du 27 au 29 avril, le très moderne Kigali Convention center (KCC) a été le théâtre de discussions endiablées entre acteurs de la vie politique et économique et des passionnés du continent. « Un moment important » selon le président Paul Kagame qui ne s’est pas montré avare de son temps. L’occasion pour Mo de contredire des poncifs, tacler les vieilles habitudes et célébrer avec humour des modèles 100% africains. 

En savoir plus