Assassinat de la députée Mossi : le Burundi met en cause le Rwanda

Facebook Email Print Twitter Addthis


La police nationale du Burundi (PNB) a annoncé ce vendredi avoir arrêté trois personnes dans l'enquête sur l’assassinat de l’ancienne ministre Hafsa Mossi. Des suspects qui recevaient selon elle des ordres de personnes basées au Rwanda. Jusqu'à présent, les proches de la défunte pointent plutôt du doigt le régime burundais.

En savoir plus