Tenor : « Ma dentition m’a couté une fortune »

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

Présent à Abidjan dans le cadre du lancement de Universal Music Open day, le jeune prodige de la musique rap camerounaise, Tenor, s’est confié à VIBE RADIO.CI. « C’est toujours un réel plaisir pour moi de venir à Abidjan, une ville que j’aime beaucoup ».

Ma dentition m’a coûté une fortune

« Les gens sont toujours curieux de savoir d’où ça sort ma dentition, ce qu’elle représente pour moi ? «Rien de vraiment spécial, c’est un feeling, mon style à moi. Je ne m’en sépare jamais. N’est ce pas que ça me va bien (rire). Mais j’avoue que si elle est là ce n’est pas pour rien. Parce qu’elle m’a coûte une fortune».

Je ne suis pas étrange, je suis moi, je suis Tenor

Je ne sais pas être quelqu’un d’autre. Je ne m’identifie pas à quelqu’un. Je ne suis pas étrange. Je suis moi. Je suis Tenor.

Mon prochain concert à Abidjan

Mon spectacle en terre ivoirienne on va gâter Abidjan. J’y pense énormément, le temps pour nous de nous apprêter, ça va se faire. Je le promets aux fans . En ce moment je travaille plus sur mon prochain album.

Voir aussi<<TENOR : le chanteur camer signe chez Universal Music Africa !

Le coupé décalé est magique. Personne ne peut bouder ce mouvement

Le coupé décalé c’est magique. C’est le mouvement devenu le plus important de Cote d’Ivoire. On peut d’ailleurs voir ce que représente aujourd’hui ce mouvement dans la musique africaine. Ce n’est pas quelque chose qu’on peut décrire, on le constate. Personne aujourd’hui ne peut bouder le coupé décalé. ENZO