KAKOU HONORE : 1er arrangeur d'Arafat dit tout sur le tube Jonathan

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

2 mois après la disparition subite de l’Enfant Prodige, l’homme qui a arrangé le tout premier tube : « Jonathan» de Dj Arafat, Kakou Honoré, revient sur les conditions de réalisation de cette œuvre magistrale.

Militaire au sein de colles bleues de la Marne Nationale, Kakou Honoré est un arrangeur chevronné. Le succès des premières œuvres musicales des artistes Espoir 2000, Garagistes, Joelle C, Niguy Saff, Soldats Maudits, portent la griffe du talentueux arrangeur ivoirien, Honoré Kakou. 

Assez discret, le militaire et arrangeur ivoirien parle pour la première fois à un média, depuis le décès de son artiste, Dj Arafat. Sur le site WWW.VIBE RADIO.CI, l’arrangeur chevronné évoque dans les moindres détails, les conditions de réalisation de «Jonathan». Un tube qui a véritablement impulsé la carrière de Dj Arafat aux premières heures du coupé-décalé :

« Tout a commencé en 2003, Roland le Binguis est venu me voir à la Place CP1 à Yop Sicogi pour me dire qu’il a en main un jeune artiste Dj pétri de talents, le fils de Tina Spencer et de Houon Pierre. Il me fait savoir qu’il souhaiterait que j’arrange son album. J’ai donné mon accord. Nous sommes allés au studio «Akwaba» chez Fredy Assogba pour enregistrer. J’ai vu ce jour-là un jeune garçon du nom de Ange Didier, très enthousiaste, déterminé et motivé. J’ai demandé son âge, il m’a dit qu’il a 17 ans et que son nom d’artiste est Arafat », raconte Kakou Honoré

«Arafat a proposé 4 à 5 chansons pour son album qu’il a intitulé «Goudron noir». Il y avait des sons atalaku plus le beat «Jonathan». On a commencé sur «Jonathan», il était tellement inspiré sur le beat qu’il a chanté d’un trait ce jour-là. J’ai fait les cœurs avec son frère TV3 et Mulukuku a intervenu également sur le son », se souvient l’arrangeur. 

Après le travail en studio, Kakou Honoré dit avoir confié ceci au premier producteur de Dj Arafat du nom de Roland le Binguis : « Avec le gros potentiel que j’avais décelé en ce jeune garçon Dj de Yopougon, je n’ai pas manqué de dire à son producteur Roland le Binguis que ce garçon qu’il a sous la main ira très loin dans sa carrière », témoigne le tout premier arrangeur du prodige Ange Didier Houon. Enzo Dia