Ariel Sheney : il dévoile le gros defaut d' Arafat Dj

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis

Présent dans les studios de Vibe Radio Côte d’Ivoire, Ariel Sheney parle de son nouveau titre “ Kplatakplata ”.

Ariel Sheney explique que la jeunesse n’a pas envie de se prendre la tête raison pour laquelle il faut trouver des sonorités simples d'où le titre “ Kplatakplata ”.

“ Tout a été fait au studio ... Le morceau a été confectionné en 2 jours ” fait savoir la star avant d'annoncer la disponibilité du clip dans quelques semaines.

L’artiste qui surfe en ce moment sur une vague de succès, révèle dans l’interview que le titre qui lui a donné le plus d’argent est “Pété Pêté ”

 

Pour répondre à la question de savoir pourquoi il chante souvent dans sa langue maternel, Il fait également savoir qu’il a évolué dans un orchestre qui jouait les musiques de terroirs.

 Une manière pour lui de rappeler nos origines précise la star.

“ Je n’ai jamais eu de professeur ”

Autodidacte, l’artiste avance avec fierté qu’il se forme seul.

“ Je n’ai jamais eu de professeur ” je fais les choses selon mon inspiration.

 

 “ Entre père et fils il y a toujours des discordes ” 

Pour parler de la Yorogang, Ariel raconte qu’il est le second, “ Je suis le Premier ministre ”.

Tout se passe bien dans la Yorogang, mais l'artiste rappel qu'entre père et fils il y a toujours des discordes.

L’argent n’a jamais été au centre des désaccords avec Arafat : “Arafat se suffit, il n’a pas besoin de mon argent ” .

Ariel explique les causes de certaines disputes : “ Arafat aime trop écouter la bouche des gens, c’est son petit défault ” . 

Néanmoins, il explique avec fierté qu’il finit toujours par s'entendre avec son boss.

“ Moi et Arafat on a toujours trouvé des terrains d’entente ” le plus important pour lui.