Amaral d’Afrik : “ Je ne suis pas parti en exil “

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

 

Après un séjour en France, l’artiste Zouglou Amaral d’Afrik est de retour.

Présent dans les locaux de Vibe Radio Côte d’Ivoire, Amaral est revenu sur la polémique qui a suivi son départ en France.

Pour répondre à ceux qui le croyait en exil, l’artiste engagé pose une question : “ Quelqu'un qui est en exil peut-il revenir chez lui ? “.

Amaral continu en expliquant que son voyage a été fixé avant la sortie de son single “ Ils ont menti “. Un titre très engagé qui lui a valu plusieurs menaces de mort.

En France, l’artiste  Zouglou soutient qu’il a effectué une tournée et profité pour travailler.

Artiste engagé, Amaral assume totalement ce statut. Pour lui, un artiste Zouglou doit l’être. “ Le Zouglou est une musique engagée. Dans un album de 12 titres, il doit avoir au moins un titre engagé. Le Zouglou est à la base une musique qui critique les tares de la société. Il ne faut pas oublier ça ".