Affaire Pat Sako : Le rôle joué par Asalfo, Kabila et Siro

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

L’heure est à l’apaisement et au dialogue en ce moment sur le dossier Pat Sako-Maurice Bandaman.

Après des semaines de tensions, les deux camps en conflit ont décidé de fumer le calumet de la paix et se pardonner mutuellement.Le ministre Maurice Bandaman a bien voulu calmer le jeu en acceptant la voix du dialogue.

En effet, vu la tournure de l’affaire depuis quelque temps, des ténors du mouvement Zouglou, en l’occurrence Asalfo, Kabila et Siro ont entrepris des pourparlers auprès du plaignant, le ministre Maurice Bandaman afin de désamorcer la «bombe».

La diplomatie silencieuse menée de bout en bout par A’salfo et compagnie a finalement abouti à une issue favorable.D'autant plus que le ministre aurait renoncé à sa plainte, en acceptant la voix du dialogue et de l’apaisement.

Voir aussi <<Pat Sako : se moque de Yodé et Siro !

D’ailleurs le premier responsable de la culture en Côte d’Ivoire reçoit cet après midi, jeudi 23 Août, à son cabinet au Plateau,une délégation de  l’artiste ainsi que les principaux médiateurs.Une rencontre de décontraction à laquelle «le pardon» sera certainement de mise.  ENZO  

PLUS: