Affaire Arafat Dj- Famille Naï : les négociations bloquées

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

L’affaire Arafat-famille Naï est loin d’être résolue.

Si les proches d’Arafat ont tenté un règlement à l’amiable, ces derniers n’ont plus donnés de suite à leur démarche.

Désormais, du côté de la famille Naï on s’impatiente.Ceux qui ont bien voulu ouvrir une porte aux négociations comprennent difficilement l’attitude du camp Arafat.

Voir aussi<<Dj Arafat : il dit ce qu'il va faire en prison s'il est condamné

Les négociations ont débuté il y a près d’un mois selon une source. Le premier groupe a tenté un règlement à l’amiable est une délégation du Bureau ivoirien des droits d’auteurs (BURIDA ).

Au bureau, chez la tante du petit Régis Naï, les membres du BURIDA ont plaidé pour Arafat Dj.

La deuxième approche est effectuée chez la grande mère de Régis Naï  par un homme politique proche du pouvoir en place.

Une délégation de la famille d’Arafat s’est également rendue chez les Naï pour présenter ses excuses en promettant de revenir.

Et depuis, plus rien.La famille Naï attend en vain. La mère d’Arafat a publiquement annoncé faire un tour chez les Naï pour demander pardon et présenter ses excuses. Tina Spencer est toujours attendue.

Pendant ce temps, le mandat d’arrêt contre Arafat est toujours en vigueur.On peut le penser, une entente entre les deux parties aurait pu adoucir les mœurs du procureur.

Condamné à 1 ans de prison après avoir diffusé les images nus de son protégé Régis Naï, Arafat tente donc un règlement à l’amiable sans aller jusqu’au bout.

L’artiste qui a prévu atterrir à Abidjan le 7 Août prochain risque toujours de se faire arrêter par la police ivoirienne.