Accusé d’agression sexuelle : Kodak Black risque lourd

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

 

Placé actuellement sous contrôle judiciaire, le rappeur risque plusieurs années de prison.

En effet, une procédure judiciaire a été ouverte contre l’interprète de "Skrilla" suite à la plainte d’une jeune femme qui l’accuse d’agression sexuelle. Les faits se sont déroulés quand Kodak était de passage en Florence, en février 2016.

 

A présent, le rappeur est interdit de s’approcher de la victime ou sa famille, de faire des commentaires de cette scabreuse affaire sur les réseaux sociaux. Son procès est prévu pour les jours à venir. Et s’il arrivait d’être condamné, il risquerait gros.