Top 5 : les erreurs à ne pas faire avec nos sous-vêtements

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

1. Porter un slip trop serré.

Encore une croyance absurde qui consiste à croire que porte un slip plus petit fera croire aux autres que tu es plus mince. Déjà c’est faux. En plus on s’en fout. Et surtout, c’est aussi mauvais pour la circulation du sang.

2. Prendre des sous-vêtements 100 % coton.

Si le coton est recommandé pour éviter les mycoses et les infections (une raison plutôt suffisante, me direz-vous), il faut savoir que le 100 % coton vieillit assez vite parce qu’il a moins d’élasticité. Donc il vaut mieux prendre des sous-vêtements avec 80% de coton et 20% d’élasthanne.

3. Mettre des strings tous les jours (même le jour de Noël).

Les strings, c’est sympa. SI, si je vous assure je trouve ça plutôt sympa. Le problème avec les strings c’est que ça frotte des zones qui n’apprécient pas toujours d’être frottées en permanence (oui, je parle bien de ton sillon interfessier). Du coup, ça crée des irritations. C’est pourquoi il est préférable de porter un string avec parcimonie, ou avec qui vous voulez.

4. Porter une culotte ou des collants gainés.

Le lycra c’est sexy c’est joli, c’est comme une deuxième peau. On comprend bien tes arguments. Le souss’ c’est que le lycra c’est ni plus ni moins un sac plastique en forme de culotte et je ne sais pas si tu as déjà essayé de respirer dans un sac plastique mais c’est pas ultra pratique.

5. Dormir avec des sous-vêtements la nuit.

Globalement il est déjà conseillé de dormir à poil plutôt qu’en pyjama. En ce qui concerne plus précisément la culotte c’est surtout déconseillé pour les femmes d’en porter la nuit histoire de faire