Les 5 bienfaits de l’ail sur la santé

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

1. L'ail peut protéger de certains cancers, comme ceux de l'estomac et du côlon

Quand on coupe l’ail, il se passe une transformation. L’alliine, une molécule de l’ail, se transforme en allicine (la molécule qui donne l’odeur de l’ail), qui elle-même se transforme en autres composés dits « sulfurés »a. C’est ces petits composés qui peuvent empêcher la multiplication des cellules cancéreuses. Et comme ils passent par l’estomac et les intestins, c’est surtout dans ces zones qu’ils agissent. Du coup, en consommant de l’ail régulièrement, on lutte un peu contre les cellules cancéreuses.

Il faut quand même savoir, et ça vaut aussi pour la suite du top, que les propriétés de l’ail sont efficaces seulement quand il est cru ou peu cuit. Et quand il a été coupé ou haché, puisque c’est ce qui permet les bonnes transformations de molécules. Bref, tout ça c’est de la chimie, mais vous avez compris le principe.

2. Il diminue les risques de maladies cardiovasculaires

L’ajoène, un des fameux composés sulfurés de l’ail, empêcherait la synthèse du cholestérol dans le sang. Il y a aussi les saponines, d’autres molécules de l’ail, qui font diminuer le taux de cholestérol et la coagulation du sang. Et un sang plus fluide, ça laisse moins de cochonneries dans les artères. Par contre, ça veut dire que les gens qui prennent déjà des anti-coagulants ne doivent pas trop abuser de l’ail parce qu’en cas de blessure ça peut être assez dangereux. Un danger de type boucherie.

3. En grande quantité, l'ail peut lutter contre certaines infections

Un des composés sulfurés, le disulfure de diallyle, est un puissant antibiotique contre certaines bactéries souvent responsables d’intoxications alimentaires, comme la ListeriaE. Coli ou Campylobacter. Si ça peut éviter des gros maux de bide et des heures passées aux chiottes, on peut bien en consommer un peu de temps en temps.

4. Il a des vertus antioxydants

Certains des composés de l’ail sont antioxydants. Ça veut dire qu’ils empêchent l’oxydation de nos cellules, comme nos protéines ou les cellules de notre ADN. En d’autres termes, les antioxydants sont un peu nos conservateurs, comme s’ils nous empêchaient de périmer. L’ail fait donc partie de ces aliments qui nous empêchent un tout petit peu de vieillir.

5. L'ail peut lutter contre l'hypertension artérielle

Les saponines présentent dans l’ail sont des anti-coagulants naturels. Si on ajoute ça aux propriétés anti-cholestérol de l’ail, on a un aliment qui peut faire baisser la tension artérielle.