Info Vibe : Il dit être espion à sa femme pour cacher son 2e foyer

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

L'homme a 44 ans et il est informaticien. Ses deux victimes sont ses épouses, à qui il a conté des années durant toutes sortes de mensonges.

A la première, il commence par raconter, peu avant leur mariage en 2003, qu'il n'est pas seulement un employé dans l'informatique, mais qu'il occupe également un poste d'agent de liaison à la DGSE (Direction Générale de la Sécurité Extérieure - France). Pour justifier ses absences de plus en plus fréquentes, il explique qu'il est devenu agent de terrain, au service du contre-espionnage français. 

C'est après un énième mensonge que la première femme de Guillaume demande finalement le divorce. Après une absence de son époux longue de trois mois. Lui, explique avoir été blessé, évacué dans un hôpital militaire où il ne pouvait recevoir de visites. Elle, ne le croit plus.

La police découvrira aussi d'autres faux réalisés par l'homme, allant des faux bulletins de salaires ou faux contrats de travail, en passant par des actes de naissance. Celui qui était fiché à la Banque de France s'en serait servi pour des emprunts, destinés à l'achat de véhicules de luxe et d'un appartement.  

L'homme n'a pas été placé en détention provisoire, car, selon son avocat Maître Manuel, "il demeure le soutien financier de ses enfants." Sa seconde épouse a expliqué n'avoir jamais douté de la double-vie qu'entretenait secrètement Guillaume. Elle est attendue devant le tribunal d'Annecy pour témoigner.