5 réponses aux questions qu’on se pose sur les pets

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

Selon le site Topito, le prout ou pet c’est la vie. C’est facile à faire, ça ne mange pas de pain. Mais comme tout être normalement formé, tu te poses des questions légitimes et vitales sur cet art qu’est le prout.

1. Est-ce qu'on peut mourir si on retient nos prouts ?

Non, par contre tu vas choper des crampes d’estomac et une forte envie de tout lâcher afin de former un cyclone détruisant toute la côte Ouest des USA.

2. Pourquoi le matin on lâche des prouts qui réveillent tout l'immeuble ?

En fait la nuit on lâche les petits prouts gardés pendant la journée mais comme nos sphincters sont tellement habitués à se bloquer que les prouts nocturnes restent dans l’intestin. Du coup au réveil on lâche des machins mon gars même la couette s’en souvient.

3. Parfois on retient tellement un prout qu'il disparaît, que devient-il ? Doit-on prévenir sa famille ?

On peut penser qu’il sort en silence mais non. En fait le prout s’en va bouder dans une autre région de l’intestin et attend patiemment son heure pour sortir et faire des dégâts. Donc dis-toi que tes prouts sont à jamais présents en toi.

4. Combien de temps il faut à mon prout pour atteindre les narines de mon amie ?

Bien sûr tout dépend des conditions climatiques mais généralement il faut entre 13 et 20 secondes maximum pour sentir un pet. Passé ce temps, le prout se sera dilué dans l’air. Dans un espace clos, le temps se réduit à environ 6 secondes.

5. Combien de prouts peut-on lâcher par jour ?

En moyenne une personne lâche 14 caisses par jour et askip ça correspond à un demi-litre d’essence. C’est pas moi qui le dit c’est ma grand-mère et elle boit souvent de l’essence.