Festivités : Blockhauss a desormais son festival

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

Blockhauss a desormais son festival.  A l’instar des Nzima Kôtôkô (Abissa), des Abouré Ehivet de Bonoua (Popo Carnaval), le peuple Atchan de Blockhausso vient de mettre sur pied son festival culturel. Blockhauss Festival arrive !

Installé en pleine capitale, en bordure de la lagune Ebrié, ce peuple lagunaire dirigé depuis une quinzaine d’années par son guide, Nanan Abotcha, veut promouvoir et vulgariser sa riche identité culturelle : «Ça va être une opportunité pour nos visiteurs de venir apprécier ce que les Atchans ont de plus cher. Le peuple Atchan est très riche de par sa culture. Les colons à l’époque ont voulu nous imposer leur culture. Au delà de la fête de générations, ça va être une occasion de faire découvrir d’autres facettes de la culture Atchan », a confié Nanan Abotcha.

Promouvoir les valeurs culturelles, artistiques et la gastronomie du peuple Atchan, faire connaître le potentiel traditionnel Atchan en matière de danses, d’instruments de musiques et de costumes traditionnels, identifier et conserver la mémoire culturelle des Atchans, éveiller l’esprit de créativité artistique auprès de la nouvelle génération, tels sont entre autres, les objectifs visés.

Ce grand rendez vous annuel et culturel se déroulera  sur 3 jours : les 6, 7 et 8 Juin 2019 au village de Blockhauss à Cocody. Ces festivités dont le thème est : «Importance de la culture et l’art dans l’intégration des peuples», seront pilotées par l’Organisation non gouvernementale CHAM’S que dirige sa Présidente, Reine Fadiga. Elle promet des festivités grandioses lors de ce rendez vous culturel.

A l’occasion, les quartiers Até, Atété, Ato, Djêmian et Extension de Blockhausso, seront rassemblés sur les sites de la Place du village et du grand terrain. Au menu des  activités de ce festival : exhibitions et danses traditionnelles, exposition, faits coutumiers, présentation de mets traditionnels, conférence, vente aux enchères et remise de dons par l’ONG CHAM’S au centre de santé : Henriette Konan Bédié de Blockhauss.

Enzo  Dia