Femua: les grandes articulations et innovations de l’édition 2019

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

Les festivités marquant l’édition 2019 du Festival des Musiques Urbaines d’Anoumabo; FEMUA, ont été lancées hier jeudi 14 mars 2019 à la salle des fêtes du Sofitel Hôtel Ivoire.

L’édition FEMUA 2019 a été lancé, ce en présence d’un parterre d’invités. Au nombre desquels, les ministres ivoiriens de la culture : Maurice Bandaman, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes : Touré Mamadou, du ministre Burkinabé de la culture: Abdoul Karim Sango.

Le FEMUA 2019, se déroulera du 23 au 28 Avril, sous le thème : Genre et Développement. Avec pour marraine, la Première Dame de CI : Dominique Ouattara.

Concerts, actions sociales, sport, loisirs avec le Femua Kids, conférences-débats et ateliers, telles sont les activités qui vont rythmer le FEMUA 12. Une édition qui connaitra quelques innovations.

Le Burkina, 1er pays hôte du Femua

C’est une première. L’une des innovations majeures du Femua 12, c’est l’invitation d’un pays hôte. Gaou Production a décidé de convier comme pays hôte à cette édition, le voisin Burkinabé. Une journée et une nuit seront à l’occasion dédiées au Burkina Faso. Le Pays des Hommes intègres sera fortement représenté à l’occasion, avec au premier chef, son ministre de la culture.

 

8 Grands concerts au programme

La colonne vertébrale du FEMUA étant les concerts, on connaît le nombre totale de spectacles d’envergure qui vont rythmer cette édition du Festival des Musiques Urbaines d’Anoumabo. On aura droit à 8 grands concerts au total. Ils vont se tenir à l’INJS, avec 5 concerts, 2 concerts à l’Institut Français et un autre au stade de Gagnoa, à la clôture. Le Commissaire général du Festival a également fait savoir que plusieurs autres spectacles sont prévus tous les soirs, depuis l’ouverture des festivités jusqu’à la clôture. Le public, assurément, aura pour son compte cette année.

 

200.000 festivaliers et 200 journalistes attendus

Il y aura une fois de plus une affluence et une mobilisation sans faille du public, mais aussi des médias locaux et internationaux. Les derniers viendront des 4 coins du monde pour prendre part à l’événement. Plus de 200.000 festivaliers  et 200 journalistes sont attendus à ce festival, devenu incontournable sur le continent.

 

 

 

 

 

 

 

 

ENZO