Femua 12 : la prestation de Kaaris vire au cauchemar

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

Kaaris était visiblement l’artiste le plus attendu du FEMUA 12. La foule qui s’est déplacé lors de l’ultime soirée des grandes scènes le samedi 27 Avril, en dit long sur sa côte de popularité.

Le come back de l’enfant prodige au bercail, fit assurément de belles retrouvailles du natif d’Abidjan avec le public ivoirien.

A 3 heures du matin, lorsque Kaaris foule la scène, l’ambiance monte d’un cran. C’est l’effervescence totale, la foule est en extase.

Vêtu d’un maillot Orange aux couleurs de la Sélection de son pays d’origine, Kaaris enflamme le public avec ses beats. Enivrée par la prestation électrique de leur idole, la foule craque après 40 minutes de show. Moment d’agitation et d’excitation, le public s’embrase.

Bousculades, grabuges. Le show est perturbé par un vaste mouvement de foule. C’est dans ce cafouillage que la grande attraction du jour Kaaris, micro en main, lance un appel au calme. Mais en vain. La police intervient énergiquement pour tenter de rétablir l’ordre. 3h50 du matin, le show est momentanément interrompu. Le Commissaire Général du FEMUA, Traoré Salif dit A’salfo est à l’abordage pour sauver le spectacle. Car doit s’en suivre Kérozen et le mythique groupe Congolais : Extra Musica.

Après pratiquement une heure d’interruption, le show reprend ses droits. Kérozen et Extra Musica font bouger le public jusqu’au petit matin, faisant ainsi oublier l’incident regrettable.  

Enzo Dia

PLUS: