Coupé Décalé : Claire BAHI « c’est fini, je pars »

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

Sur la scène de la Salle Anoumabo, la Première Dame du coupé décalé a officiellement annoncé juste avant la fin de son concert qu’elle arrête définitivement avec la musique coupé décalé pour se consacrer à l’œuvre de Dieu.

Que se passe-t-il au coupé-décalé ? Un mois après la disparition subite du leader du mouvement, le coupé décalé fait face à une nouvelle aussi morose.

En effet, celle qui est présentée comme « chef de file » du coupé-décalé féminin, a annoncé une importante nouvelle aux mélomanes ivoiriens tard dans la soirée du samedi 14 septembre 2019. La conceptrice du «Bobarafitini» a décidé de mettre un terme à sa carrière musicale dans le coupé-décalé et suivre la voie du Christ. En annonçant cette nouvelle inattendue sur la scène du Palais de la culture, Claire Bahi, micro en main, avait visiblement gros sur le cœur.

«Ça suffit,prenez votre coupé décalé. Moi, je m’en vais»

autour de minuit, avant de mettre fin à son concert, Claire Bahi annonce au public: « A tous mes fans présents, je vais vous annoncer une importante nouvelle.Même les membres de mon staff ne savent rien de ce que je vous annonce ce soir. Oui, je vous annonce ce soir que moi Claire Bahi et le coupé-décalé, à partir d’aujourd’hui, c’est fini, je pars. Le monde du coupé-décalé est trop méchant. Ça suffit, prenez votre coupé-décalé. Moi, je m’en vais », a martelé la chanteuse, devant un public de fans, médusé.

«Nous n’avons rien, ils veulent nous tuer»

L’inspiratrice du concept «A connaît pas à demander» s’est manifestement libérée hier soir avant de boucler son spectacle des 10 ans de célébration de carrière. La Première Dame du coupé-décalé avait, le moins que l’on puisse dire, des choses à dire.

Micro en main, Claire Bahi a confié au public de la salle Anoumabo, son mal-être. Déçue face à qu’elle aurait vécu dans le mouvement coupé décalé, Claire a exprimé ses vérités :« Allez dire aux Ivoiriens que moi Claire Bahi, je ne suis plus dans le coupé-décalé. Nous n’avons rien, ils veulent nous tuer. J’ai failli mourir, c’est bon ohh, je m’en vais », a-t-elle laissé entendre, exaspérée.

«Si vous me voyez prochainement sur une scène, c’est pour vous parler de Jesus Christ de Nazareth»

Claire Bahi a décidé de confier désormais sa vie au Christ. Et offrir sa voie à l’œuvre de Dieu. L’ex-Bobaradeni est désormais une chanteuse chrétienne. « Quand Dieu t’envoie un signal, il faut le saisir. Si vous me voyez prochainement sur une scène, c’est pour vous parler de Jésus-Christ de Nazareth. J’ai décidé de chanter à la Gloire de Dieu. J’ai choisi la meilleure voie. Le jour où vous voyez mes pieds dans le coupé-décalé, poursuivez-moi », a-t-elle signifié à ses fans.

Depuis la mort d’Arafat j’ai voulu arrêter…Je sais combien de fois j’ai perdu dans ce concert »

Claire Bahi n’a visiblement pas digéré le décès de son ami, Dj Arafat. Elle a fait savoir à son auditoire qu’elle a perdu énormément d’argent dans son concert qui a été reporté au 14 septembre, « Depuis la mort d’Arafat j’ai voulu tout arrêter… Ce concert, je vous le dis, je sais combien de fois ce que j’ai perdu », a confié la chanteuse, qui a fait son Adieu au coupé décalé sur la scène du Palais de la culture, hier soir, samedi 14 Septembre. Par Enzo Dia