Concert Revolution: ce qui a failli tout gâter

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

Il y a eu plus de peur que de mal samedi dernier lors du concert du groupe Révolution.

Les inconditionnels de la formation Zouglou ont attendu près de 3 heures d’horloge avant de voir leurs idoles sur la scène de la salle Anoumabo.C’était l'hystérie à la vue du quatuor Zouglou. Joie de courte durée car quelques minutes seulement après la montée sur scène du groupe, une coupure d’électricité intervient plongeant la salle Anoumabo dans le noir. Le spectacle est arrêté.

La question qui circule sur les lèvres, est la suivante : « Mais pourquoi maintenant ! Maintenant ou le groupe vient de débuter sa prestation ». Plusieurs minutes d’attente, de doute et d’incertitude. Soudain, le courant est rétabli à la satisfaction générale. El le spectacle reprend ses droits de plus bel. ENZO