Concert : Maitre Gims au Burkina, il y a problème

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis

Après son récent passage en Côte d’Ivoire, Maître Gims continu sa série de concerts en Afrique dénommée le Warano Tour.

Prochaine destination, Burkina Faso. Dans ce pays, le concert prévu pour le 17 septembre à 16h pose problème.
En effet, à ce concert organisé par la structure ivoirienne Boss Playa, les média au pays des hommes intègres regrettent que seul Maître Gims figure sur l’affiche du spectacle.
« L’article 11 de notre ministère dit que si un promoteur veut inviter un artiste étranger au Burkina, il a l’obligation d’impliquer un artiste national, un artiste du Burkina Faso » Explique ADAMA SEGDA, DIRECTRICE GÉNÉRALE DES ARTS.
Petit Docteur président de la Coalition pour renaissance artistique au Burkina Faso (CORA-BF) va plus loin. Pour lui « Ça veut dire que sur les affiches où figure Maitre Gim’s, il doit être accompagné d’un artiste burkinabè. L’artiste Burkina qui l’accompagne doit être sur la même affiche pour avoir la même considération que lui ».

À ces réclamations, les organisateurs ont très vite fait un retour. Alexandre Castel, régisseur du Concert de Maitre Gim’s s’est empressé de rassurer : « Il y a trois artistes Burkinabè, mais on gardait la surprise par stratégie de communication».

Au besoin, il précise que la structure Boss Playa est prête à se plier aux exigences de la loi Burkinabé : « Concernant les affiches publicitaires, nous n’avions pas l’information qu’il y avait des règles d’affichage, puisque je ne sais pas si c’est obligatoire de faire des affiches pour un concert, je ne sais pas. Si on nous le demande, on fera la promotion et la mise en avant sur les réseaux, les télés, les canaux de communication pour pouvoir faire la promotion des artistes » a-t-il conclu au micro d’une radio du pays.

Pensez-vous que cette mesure doit être appliquée en Côte d'Ivoire ?