Cinéma NISA 2019 : Bohiri, Erico Sery, Guy Kalou… récompensés

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

Retour gagnant pour Patricia Kalou. La promotrice de la Nuit Ivoirienne du Septième Art et de l’Audiovisuel (NISA), a réussi son pari.

La 1ere édition de la prestigieuse soirée de récompense et de célébration des meilleurs acteurs du 7e Art et de l’audiovisuel ivoirien fut très colorée.

Le 17 mai dernier à l’espace Latrille Events des Deux Plateaux, le gotha du monde du 7e art était à l’honneur, le temps d’une soirée féerique. Il y avait du beau monde lors de cette messe dédiée au cinéma ivoirien.

Allocutions, prestations artistiques et distinction des acteurs, ont meublé cette sympathique soirée.

Enzo Dia

Voici le palmarès de NISA 2019

.NISA D’Or : ‘‘Invisibles’’ d’Alex Ogou

.Prix du Meilleur réalisateur en fiction long-métrage : Phillipe Lacôte, avec ‘‘Run’’

.Prix du Meilleur réalisateur en fiction court-métrage, Mariam Doumbouya, avec ‘‘Pile à l’heure’’

.Prix de la Meilleure fiction court-métrage : ‘‘Pile à l’heure’’ par Mariam Doumbouya

.Prix du Meilleur scénario original en fiction long-métrage : ‘‘Braquage à l’Africaine’’ de Owell Brown

.Prix de la Meilleure interprétation masculine en cinéma : Michel Bohiri, dans ‘‘Sans regrets’’ de Jacques Tra Bi

.Prix du Meilleur scénario original en fiction court-métrage : ‘‘Pile à l’heure’’ de Mariam Doumbouya

.Prix de la Meilleure interprétation féminine en cinéma : Khady Touré, dans ‘‘L’interprète 1’’ d’elle-même

Audiovisuel  (séries télé)

.Prix du Meilleur réalisateur de série télé : Erico Sery, avec ‘‘Sœurs ennemies’’

.Prix du Meilleur scénario original série télé : ‘‘Sœurs ennemies’’, par Erico Sery

.Prix de la Meilleure interprétation masculine en série télé : Guy Kalou, dans ‘‘brouteur.com 3’’d’Alain Guikou

.Prix de la Meilleure sérié télé : ‘‘Invisibles’’, par Alex Ogou

.Prix de la Meilleure interprétation féminine en série télé : Cynthia Nassardine, dans ‘‘Chroniques africaines’’ de Marie et Alexandra Amon

Prix Spécial

.Prix du Meilleur documentaire court-métrage : ‘‘Nostalgie’’, par Estelle Koné

.Prix du Meilleur documentaire long-métrage : ‘‘Cola, une noix aux mille vertus’’, par Coulibaly Seydou

.Prix de la Meilleure fiction court-métrage école : ‘‘La maitresse’’, par N’Goran Marc-Antoine

.Prix d’honneur : Henri Duparc et Timité Bassori

.Prix du mécène : Danho Paulin, Ministre ivoirien des sports

.Prix de l’invitée spéciale : Yvon Nelson (actrice nigériane)