COUPE DECALE/Claire Bahi : c’était alors le show d’ADIEU !

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

Initialement prévu pour le 30 août, c’est finalement le samedi 14 septembre que La Première Dame du coupé-décalé a donné son concert de célébration des 10 ans de carrière au Palais de la culture.

Le premier show coupé décalé féminin annoncé en grande pompe, avait été reporté pour cause de décès du chef de file du mouvement musical. Le 14 septembre fut en définitive la date du grand rendez-vous de la Go «Bobarafitini», qui offrait le tout premier concert live de sa carrière. Elle tenait à relever le défi avec la collaboration de ses sœurs du mouvement musical. Ce show live, la chanteuse a bien voulu le dédier également à son ami, Ange Didier.

Ce samedi 14 septembre, ses fans (les Douahoudé) ainsi que les «Chinois» ont répondu présent. Ils n’ont pas voulu rater une miette du spectacle «A connais pas, à demander».

21 H 15, le show proprement dit est lancé, après le ballet des prestations artistiques. La star du jour fait une entrée majestueuse dans la salle Anoumabo, sous les hourras de ses inconditionnels. Superbement habillée dans une robe moulante, la chanteuse annonce les couleurs avec ses titres à succès. La Reine du Bobaradeni annonce par la suite la conceptrice du Bikutsi, la chanteuse venue du Cameroun, Mani Bella. Ensemble, Claire Bahi et Mani Bella enflamment la salle. Le public chante et danse au rythme du coupé-décalé et du Bikutsi. Le show bat son plein. Moment choisi pour les artistes Rocky Gold, Kerozen, Bebi Philip, TNT, Venom Dj et Yabongo Lova de fouler la scène et venir chanter avec l’artiste à l’honneur. Comme annoncé, le concert fut en outre marqué par un hommage à la star du coupé-décalé, Dj Arafat. Pour l’occasion, la famille de l’artiste a fait le déplacement du Palais. La grande surprise de cette visite fut à n’en point douter, celle de la veuve Carmen Sama, qui a été très bien accueillie par le public.

Puis le moment inattendu de la randonnée festive. Du haut de la scène, Claire Bahi annonce officiellement qu’elle rompt définitivement avec la musique coupé décalé pour se consacrer au Christ. C’est sur cette note d’ADIEU que le spectacle du 14 Septembre s'est terminé. Par Enzo Dia