Yabongo : la mairie ferme son maquis après une plainte

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

Le maquis du zouglouman sis à Yopougon a été contraint à la fermeture depuis le week-end dernier.

Les raisons ! Les inconditionnels de la "FAC", le maquis de Yabongo Lova se sont vus obligés de rebrousser chemin le vendredi 18 août dernier.

 

Ce parce que Momo Dinero, le manager général du faiseur de zouglou, a été contraint de fermer l’espace de loisir appartenant à son artiste. Cela, suite à une décision des services techniques de la mairie de Yopougon et de police lui enjoignant de tenir la musique en fond sonore dans l’espace.

 

Ladite décision résulte d’une plainte portée auprès d’autorités de la commune par quatre personnes, certainement des riverains, pour nuisance sonore et autres dommages collatéraux causés par le maquis de Yabongo. Vu que dans cet espace il n’y a que le live qui règne en maître absolu, il s’avère impossible de respecter les ordonnances des autorités, le manager s’est vu contraint de fermer en attendant de trouver un terrain d’entente avec les plaignants. En vue d’une probable réouverture.

PLUS: