Élection 2020 : Gbi de Fer dit ses «gbê»

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

L’initiateur de «LA MARCHE BLANCHE», le comédien Ivoirien, Gbi de Fer dit ses vérités, à l’orée des élections 2020 en Côte d’Ivoire.

Avoir sa langue dans la poche n’est certainement pas sa marque de fabrique. Le Chef du Djeli Théâtre, nouvel ambassadeur de la paix, est à la tête d’un mouvement d’artiste pour la cause de la paix en Côte d’Ivoire. Gbi de Fer est l’initiateur du mouvement dénommé : LA MARCHE BLANCHE pour cause de la paix. 

Mouvement qui regroupe plusieurs visages du monde culturel en Côte d’Ivoire au nombre desquels, Tiane, Tao, Aklane, Gbazé Thérèse… Il y a quelques jours l’ambassadeur de l’OIF, a initié une MARCHE BLANCHE, manifestation qui a réuni au Palais des Sports, des milliers de personnes, venus défendre la cause de la paix en Côte d’Ivoire.

L’auteur du projet LA MARCHE BLANCHE clame haut et fort des élections apaisées en cette année 2020 en Côte d’Ivoire. Il ne passe pas du dos de la cuillère pour exprimer cela : « A travers le mouvement LA MARCHE BLANCHE, nous disons «plus jamais ça», les Ivoiriens sont fatigués. Nous disons non au crépitement des armes. Les artistes organisent des marches blanches pour des élections blanches. Et interpeller les uns et les autres à travers des messages de paix », dit Gbi de Fer qui déplore : « Pourquoi chaque fois que nous sommes à la porte des élections, l’Ivoirien doit avoir la peur au ventre ? Nos hommes politiques, qu’ils sachent que la Côte d’Ivoire ne leur appartient pas, c’est plutôt eux qui appartiennent à la Côte d’Ivoire. Partant de ce fait, ils ont intérêt à poser des actions en faveur de leur patrie. Car c’est grâce à la Côte d’Ivoire leur seul pays, ils sont ce qu’ils sont aujourd’hui. Il ne faut pas que leurs ambitions détruisent le pays. Les artistes, les Ivoiriens veulent une autre manière de faire la politique avec ZERO VIOLENCE. La jeunesse ivoirienne attend qu’on leur donne des bulletins de vote et non des balles. Le 22 Décembre, je serai à Paris dans le cadre de mes activités d’ambassadeur de la paix pour parler aux gens de la diaspora. À mon retour, nous serons à Bouaké pour une autre MARCHE BLANCHE », annonce L’artiste. Enzo Dia