Deuil : les artistes pleurent WATTAO

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

Sous le choc de la disparition du Commandant WATTAO, les artistes ivoiriens pleurent un ami, un frère, un fidèle compagnon au grand cœur.

La triste nouvelle de la disparition du Commandant Wattao laisse sans voix ses amis et fidèles compagnons du milieu du show-biz ivoirien. L’homme au grand cœur, Saha Bélé-Bélé, celui qui a longtemps soutenu l’œuvre artistique en Côte d’Ivoire, s’en est allé. 

Une perte qui constitue un coup dur pour le monde du show-biz. Encore sous le choc, les artistes ivoiriens se sont exprimés sur la mort de leur ami et frère. Kérozen Dj, Claire Bahi, Ramatoulaye, Pat Sako, et Digbeu Cravate pleurent l’illustre disparu.

.KEROZEN: « Il était très généreux. À mon concert au Palais, il a acheté 2 millions de tickets pour mes fans.»

« C’est avec beaucoup de tristesse que j’ai appris le décès du Commandant. Je retiens de lui, un monsieur très humble, oui, je le dis, Le Commandant était rempli d’humilité et beaucoup généreux. À mon concert au Palais de la culture en Novembre 2018, il a acheté 2 millions de tickets du spectacle et m’a dit de les partager à mes fans. Sa mort, est une énorme perte pour le monde des artistes en Côte d’Ivoire ». 

.CLAIRE BAHI: «Je prie le Seigneur pour le repos de son âme»

« C’est vraiment triste, la vie est ainsi faite, nul n’est éternel à part le Christ. Les temps sont bizarres et mauvais, il faut que tout un chacun s’accroche au Seigneur. En tant que Servante de Dieu, je ne peux que prier pour le repos de son âme. Notre frère Wattao qui ne faisait que de bonnes œuvres pour ses amis artistes est malheureusement trop tôt parti, à 52 ans. Quand j’ai sorti mon single : «Bobarafitini», je me souviens qu’il m’avait convié à Bouaké avec d’autres artistes lors de son anniversaire. Il avait été très gentil avec nous. Cette vie, nous sommes tous venus jouer un rôle et repartir. Dieu seul a le dernier mot. Yako à sa famille, que son âme repose en paix. Que le Seigneur nous garde. Prions et prions pour le repos de son âme »

.PAT SAKO: «On n’oubliera pas ce qu’il a fait pour nous» 

« On a été très affligés à l’annonce de la nouvelle. C’est vrai que la rumeur de son décès courrait depuis, mais personne n’osait y croire. La dernière fois que je l’ai vu au FESTI PRIMUD à la place In Challah à Koumassi, il était vraiment amaigri. Quand je suis monté sur le podium pour ma prestation, j’ai l’ai invité sur la scène pour qu’il salue le public. Depuis cette période il n’était au mieux de sa forme. Le Commandant était quelqu’un de très généreux, Yodé et Siro qui le fréquentaient sont bien placés pour parler de l’homme. On ne cessera de regretter son départ. Nous, artistes ivoiriens, on n’oubliera jamais ce qu’il a fait pour nous ». 

.Ramatoulaye : «Il m’avait dit de venir le voir à mon retour de tournée»

«Quand j’ai appris la nouvelle, je n’ai pas cru, c’est Digbeu Cravate qui est très proche de lui qui m’a confirmé le deuil. Je suis encore sous le choc. Lors de la soirée gala du PRIMUD 2019 à l’Ivoire, on a plaisanté ensemble. Je suis allé lui montrer mon nouveau téléphone portable Iphone 11 Pro Max, il m’a dit en rigolant c’est : « Un Chine-tok n’est ce pas ?». J’étais hors du pays, il m’a fait parvenir un après-midi, une vidéo où il était avec les Digbeu Cravate et Gohou, et je lui ais dit : «Mon commandant, tu ne me reçois pas aussi non … », c’est ainsi qu’il m’a dit qu’il va me recevoir chez lui à la maison après ma tournée. Quand je suis rentré à Abidjan, on m’a dit qu’il est allé se traiter aux USA et aujourd’hui on m’annonce son décès. Franchement, il était quelqu’un de bien qui nous donnait des conseils et qui régulièrement soutenait financièrement les artistes. Paix à son âme.»

.Digbeu Cravate : «Je ne suis pas en mesure de parler, je suis encore sous le choc»

Joint au téléphone, l’humoriste Digbeu Cravate, connu pour être très proche du célèbre Commandant Wattao, n’a pu s’exprimer. Visiblement très abattu suite au décès de son ami et frère, Digbeu Cravate, encore très éprouvé par la triste nouvelle, nous fait savoir : « Permettez que je ne puisse pas faire de commentaire en ce moment. Je ne suis pas en mesure de parler, je suis encore sous le choc » a dit Digbeu Cravate, très touché.
Par Enzo Dia