Côte d’Ivoire : saisie de 411 kg de cocaïnes au large d’Abidjan

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

Les autorités ivoiriennes ont saisi une demi-tonne de cocaïne d’une valeur de 40 millions de dollars, en provenance du Brésil.

Ce lundi 03 Février dernier, une opération suivie de près par le général Vagondo Diomandé, ministre de la Sécurité et de la protection a permis de saisie une importante quantité de cocaïnes. En effet suite à une « information anonyme », les forces de sécurité Ivoirienne ont pu interpeller 411 kilogrammes de Cocaïnes qui étaient aux bords de trois embarcations au large du port autonome d’Abidjan.
Selon une source sécuritaire au magazine « Jeune d’Afrique »« La cocaïne est arrivée du Brésil à bord d’un navire marchand. La cargaison a ensuite été transbordée dans trois embarcations, dans les eaux ghanéennes ».
Concernant la drogue, elle a été placée sous scellés dans les locaux de la marine Ivoirienne. Et trois personnes de nationalités Ghanéennes ont été arrêtées et sont actuellement aux mains des enquêteurs.

Cette grande saisie provient d’un grand réseau la « Spaghetti connection »

Rappelons qu’une grande opération antidrogue avait conduit au démantèlement d’un réseau de trafic de cocaïnes le mois de juin dernier. Où Plusieurs personnes dont six (06) Italiens, trois (03) Ivoiriens et un (01) Français avaient été arrêtés dans ce coup de filet mené contre un réseau qui a été nommé par les enquêteurs la « Spaghetti connection ».

Ce coup de filet a été réussi grâce à une collaboration entre les services français, italiens et ivoiriens, avait également mis au jour l’implication de membres de la Camorra, la mafia napolitaine, et de la ‘Ndrangheta, la mafia calabraise. Le signe, selon les enquêteurs, que les deux mafias italiennes se sont associées pour faire de la Côte d’Ivoire une zone de transit pour la drogue à destination de l’Europe. 

Le dossier nommé « Spaghetti connection » est actuellement instruit par le nouveau pôle financier du Tribunal de première Instance d’Abidjan.