Côte d'Ivoire: manifestations contre Alassane Ouattara

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis

Jeudi, des violences ont éclaté dans plusieurs villes du pays entre les partisans de l'ex-président Laurent Gbagbo, et ceux du chef d'État Alassane Ouattara.

Lors de ces manifestations – principalement dans l’Ouest - des violences ont provoqué la mort jeudi d’une personne et ont fait plusieurs blessés. Ces manifestations ont été convoquées par une partie de l’opposition favorable à Laurent Gbagbo et qui conteste l’éligibilité de Ouattara.

La veille, le Conseil constitutionnel ivoirien avait dévoilé la liste définitive des dix candidats, parmi lesquels Alassane Ouattara qui se présente pour briguer un second mandat face à une opposition morcelée. Une situation qui favorise de fait le président sortant.

Les principaux heurts se sont produits dans la région natale de Laurent Gbagbo

D'autres incidents ont éclaté dans certaines villes de l'intérieur au cours de cette marche de protestation contre la candidature de l'actuel président, Alassane Ouattara.
Il s'agit des localités de Bonoua, Gagnoa, Divo, Gohitafla, Ouragahio, Sikensi où l'on dénombre de nombreux blessés. 

Le ministre de l’Intérieur, Hamed Bakayoko, avait pourtant mis en garde lundi contre tout désordre, et assuré qu’il mettrait tous les moyens en oeuvre pour que le scrutin se déroule dans un climat apaisé. Ce qui ne semble pas gagné d’avance…