Coronavirus/Claire Bahi: «Je me mets à genou pour demander pardon…»

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

Confinée, Claire Bahi s’exprime sur l'épidémie du Coronavirus qui fait rage en ce moment dans les 4 coins du monde.

L’ex-chanteuse coupé décalé devenue chantre, Claire Bahi sort de sa tanière et parle à ses concitoyens sur le danger de la pandémie du COVID 19. 

L’ancienne Reine du Bobaraba Fitini est même prête à se mettre à genoux pour supplier ses concitoyens à respecter les règles d’hygiène.
« En tant que servante de Dieu, je dis, il faut faire beaucoup de prières. Je me mets à genoux pour demander pardon à mes frères et sœurs de respecter les consignes données, oui, le respect des mesures sauve des vies. Si on ne le fait pas, on met en danger nos familles, quand on sait que chez nous en Afrique, nous sommes tous issus de famille nombreuse. C’est l’homme qui contamine l’homme. En Europe, les gens ont certainement négligé cette maladie, voilà ce qui est arrivé. On entend souvent dire que Corona ne tue pas les Africains, de grâce la maladie est très dangereuse, ça tue bel et bien les Africains. Que les autorités soient vraiment strictes. À travers cette épreuve, Dieu veut nous montrer qu’on est rien. Dieu est le seul Maître, respectons le Seigneur, le Miséricordieux. Que les Africains se soutiennent et restent debout pour lutter contre la maladie. Et éviter que ce qui arrive ailleurs, ne nous arrive », a dit la chanteuse chrétienne sur Vibe Radio. Par Enzo Dia