Caroline Dasylva : « je ne prête pas le flanc aux hommes »

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis

Son émission cartonne depuis près d’un an sur la chaîne nationale et Caroline Da Sylva, bat avec C’MIDI des records d’audience incroyable. La talentueuse animatrice a accepté de répondre aux questions de Teeyah sur Vibe Radio.

Tes débuts dans l’animation

J’ai appris à prendre le micro et à parler en public au lycée.

Il faut dire que J’animais les bals de fin d’année et les soirées.

Depuis que tu es l’animatrice préférée des Ivoiriens, sens-tu une concurrence entre les animateurs de la RTI ?

Je ne vois pas de concurrence. Moi, je vois des animateurs qui travaillent pour faire plaisir à leurs auditeurs et à leurs téléspectateurs.

L’arrivée de ton époux sur le plateau de C midi…

La visite de mon époux sur le plateau de « C midi » m’a vraiment remuée. Je ne m’y attendais pas du tout honnêtement. Le matin lorsqu’on s’est séparé, il me disait avoir plein de RDV au travail. Il a même quitté la maison avant moi ce jour-là.

Pendant l’émission, nous abordions quelque chose de très important quand bizarrement, on me demandait à l’oreillette d’annoncer un élément dont on pouvait se passer.

Ce jour-là, toute l’équipe était informée sauf moi. J’ai vraiment aimé cette surprise. C’était magnifique et elle m’a vraiment marqué.

Ta côte grimpe, es-tu un peu plus convoitée par les hommes ?

Je ne sais pas ce qui est dans leurs esprits, mais je ne prête pas le flanc aux hommes.

Je sais que j’ai beaucoup d’admirateurs, plusieurs personnes ont de la sympathie pour moi.

Je les respecte et ils me respectent aussi.

Peux ton envisager ton départ de la RTI ?

(rire) Je peux tout simplement dire que je suis quelqu’un de très loyale.

Par ailleurs, lorsqu’on travaille, il y a cette envie d’évoluer.

Néanmoins je me sens bien à la RTI mais sait-on jamais.

Je ne ferai pas comme les joueurs de football, mais disons que tout dépend (rire)

PLUS: