Campagne humanitaire : “Mes Seins sans cancer”

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

Après la cérémonie de lancement qui s'est tenue le 01 mars 2019 à la mairie de Treichville, la phase opérationnelle de la campagne « Mes Seins sans cancer » a débuté le vendredi 22 mars dernier dans la commune de Treichville.

Cette journée a été marquée par la grande mobilisation des femmes de cette commune, qui très tôt étaient présentes à la mairie de Treichville pour la séance de dépistage.

Une équipe d’une trentaine de spécialistes était mobilisée pour prendre soin de toutes ces femmes notamment des gynécologues, des cancérologues et des sages-femmes et des professionnels des médias.

Le cancer du sein est la première cause mondiale de mortalité par cancer chez les femmes, selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).  Cette maladie survient à un âge relativement jeune, en moyenne 43 ans.Toujours selon l’OMS, 72 % des femmes âgées de 15 à 49 ans qui succombent à cette maladie vivent dans les pays en développement. Diagnostiqué bien souvent très tardivement dans ces pays, la prise en charge thérapeutique demeure problématique. En Côte d’Ivoire, environ 1 223 femmes meurent du cancer du sein chaque année.

Les efforts doivent donc s'orienter vers la prévention ; d’où l'intérêt de la campagne de dépistage gratuite, «Mes seins sans cancer».

Après cette 1ere édition réussie, place à la prochaine étape, prévue à Marcory le 18 mai 2019, à l’hôpital général.

Cette grande campagne humanitaire, de dépistage gratuit du cancer du sein, se fait en collaboration avec le Programme National de Lutte contre le Cancer (PNLCa) et la Société de Gynécologie et d’Obstétrique de Côte d’Ivoire (SOGOCI). Sous le parrainage du Ministre de la Ville, Monsieur Albert François AMICHIA et la présidence du Ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique, Monsieur Eugène AKA Aouélé, l’ONG ECHO-MEDIAS en collaboration avec le Programme National de Lutte contre le Cancer ( PNLCa) et la Société de Gynécologie et d’Obstétrique de Côte d’Ivoire (SOGOCI).

Claude-Charlène Kouamé