COVID-19/Pat Sako : «L’affaire de l’INJS a été mal gérée»

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

Pat Sako se prononce sur l’épidémie de l’heure, le Coronavirus qui sévit en Côte d'Ivoire et dans le monde.

Le Zouglouman, Pat Sako se dit favorable aux mesures énoncées par les autorités du pays pour faire face au COVID-19. Toutefois, le lead vocal du groupe Espoir 2000 émet des réserves sur le top départ de ces mesures.

« Je suis favorable aux consignes édictées par les autorités, car c’est pour notre propre intérêt. La vie et la santé passent avant toute chose. Mais il faut le dire, on ne s’y est pas pris à temps. Cette lutte contre le virus, on s’y est pris un peu tardivement, ça devait se faire plutôt. Les gens, vraiment ont réagi en retard. Il y a eu l’épisode des personnes en quarantaine de l’INJS, une affaire qui a été mal gérée. Avant ça, on n’avait pas ce taux de contamination. Il faut qu’on suive les consignes, que nos frères évitent les lieux de masses, oui nous ambassadeurs culturels, il faut qu’on arrive à dire à nos frères et sœurs que le mal est réel », a commenté Ossohou Patrick dit Pat Sako sur VIBE RADIO.CI. 
Par Enzo Dia