Yabongo Lova : «Pourquoi je ne peux pas quitter Yop City»

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

Très attaché à la commune qui l’a vu émerger dans la musique, Le Capitaine du Zouglou Yabongo Lova explique pourquoi il reste «calé» à Yopougon. 

Le Capitaine du Zouglou, Yabongo Lova avoue être très attaché à la commune qui l’a accueilli quand il a quitté sa ville natale, Daloa. Contrairement à certains de ses pairs Zougloumans à succès qui ont aussitôt plié bagage et quitter Yop City pour Cocody, Loutché de son côté, n’envisage pas quitter sa commune de cœur, celle qui dit-il, est : «Source d’inspiration» pour lui : « A Yop, je suis dans le peuple, je suis encore plus à l’aise pour créer mes chansons. Je peux aller dans les endroits où je me retrouve, et y a certaines réalités de notre société que je peux toucher et sentir au quotidien », explique le natif de la cité des Antilopes.

Le capitaine du Zouglou poursuit son explication : « Et en plus, je suis quelqu’un qui vit la réalité, je n’aime pas les rêves inutiles. Comme je suis artiste, “ça mousse” pour moi aujourd’hui, du coup, je quitte Yop qui m’inspire et aller à Cocody. Si “ça ne mousse” plus demain, vas-tu revenir à Yopougon ? J’estime que c’est mieux d’être là où tu te sens le mieux pour de bon, et éviter de faire des vas et vient pour rien. Moi en tout cas, je suis calé à POY (Yopougon) », a martelé l’auteur du titre à succès «Zapaté». Par Enzo Dia