Top Five : ces 5 propriétaires de clubs de foot les plus riches

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis

Lakshmi Mittal

$ 10,9 milliards

Queens Park Rangersµ 

Lakshmi Mittal, qui réside à Londres, serait, selon le "Sunday Times", l'homme le plus riche de Grande-Bretagne. Celui qui a racheté Arcelor et marié sa fille au Château de Versailles. Une fortune fondée sur l'industrie sidérurgique.

 

Origines de sa fortune

La société "Mittal Steel Company", dont Lakshmi Mittal est président, a réussi le coup de force de racheter, en 2006, l'européen Arcelor, pour 24,5 milliards d'euros. Aujourd'hui, le groupe Arcelor-Mittal est le premier producteur mondial d'acier, présent dans plus de 60 pays et employant plus de 330 000 personnes. Une vraie réussite pour celui qui avait débuté dans une entreprise familiale fondée par son père dans les années 1950. Puis en Indonésie, vingt ans plus tard, où son père l'envoie créer une usine d'acier. C'est à partir de 1989 qu'il s'étend, en rachetant d'anciennes aciéries en faillite en Europe de l'Est, qu'il a transformées grâce à un sens aigu des affaires.

$ 12,3 milliards

Red Bull Salzburg, NY Red Bull. C’est un proprio beaucoup plus discret dans le foot que sur les paddocks de F1

Avec 49% de parts détenues dans la marque Red Bull qui produit la boisson énergisante du même nom, Dietrich Mateschitz est l'homme le plus riche d'Autriche.

Alisher Usmanov

$ 14,4 milliards

Arsenal (30%)

Origines de sa fortune

A bientôt 60 ans, l’entrepreneur russe doit sa fortune à l’industrie minière. Copropriétaire du groupe Metalloinvest, leader russe dans le domaine du fer et de l’acier, Alisher Usmanov a diversifié ses activités en devenant actionnaire de l’opérateur russe de téléphonie mobile Megafon, du leader Internet Mail.ru, ainsi que du quotidien économique russe Kommersant.

Wang Jianlin

$ 24,2 milliards

Atlético Madrid (20%).

Origines de sa fortune

L’homme d’affaire chinois est depuis peu la personnalité la plus riche de son pays grâce à l’exploitation de son groupe Dalian Wanda, spécialisé dans l’immobilier et le divertissement.

Carlos Slim

$ 64,8 milliards

Oviedo, Léon, Pachuca. Sa présence dans le foot doit plus au mécénat qu’à une envie bien matérialisée de réussir dans ce domaine.

Carlos Slim Helu, ingénieur de formation, rachète Telmex, une société de téléphonie fixe, lors de sa privatisation en 1990. Il profite depuis d'une situation de quasi-monopole. Il détient également des parts dans la très rentable America Movil ou encore dans la société Impulsora del Desarollo Economico de America Latina. Collectionneur d'art, Carlos Slim Helu a fondé le musée Soumaya de la ville de Mexico. Il y expose notamment des sculptures de Rodin.