Safarel Obiang : « Là où j’investis mon argent »

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

Safarel Obiang dévoile pour la première fois ses investissements. Le chanteur coupé décalé dit tout. 

Désigné PRIMUD d’OR édition 2019, Safarel Obiang fait partie des top chanteurs coupé décalé en ce moment. Avec le succès médiatique et financier qu’il connaît dans le coupé décalé, l’enfant prodige du coupé décalé garde la tête sur les épaules et ne s’enflamme pas.

L’inspirateur du « Tchintchin » lève un coin de voile sur sa vie au micro du site www.viberadio.ci. Contrairement à une frange de ses compères coupé décalé qui n’hésitent pas à engloutir des sommes faramineuses pour acquérir un certain nombre de biens de luxe, Safarel opte pour une démarche plus responsable : « Je ne suis pas du genre à faire la fête en boîte, je ne bois pas, je ne fume pas. Dépenser une fortune dans des voitures de luxe, ce n’est pas mon truc », fait savoir Safarel. 

L’artiste confie qu’il investit son argent dans l’immobilier. D’ailleurs, il serait propriétaire de plusieurs maisons en ce moment. « Chaque fois que je sens que j’ai un peu d’argent pour investir, je fais appel à mon manager Rita, on prend rendez-vous avec un agent immobilier et j’achète une maison quelque part dans la ville », a confié le chanteur coupé décalé qui dit beaucoup miser dans l’immobilier. Enzo Dia