Obam’s : l’incroyable achat effectué avec son premier cachet

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

Savez-vous que l’auteur du titre : « On force pas » est un mordu des tenues dites Salopette. Pour des Salopettes, Obam’s a claqué son cachet.

La nouvelle révélation de la musique ivoirienne fait fort en ce moment avec son concept à succès « On force pas ». L’ancien chorégraphe de Dj Arafat fait quelques confidences sur les tous premiers jours de sa jeune carrière.

Sur le site VIBE RADIO.CI celui à qui, feu Dj Arafat avait prédit un bel avenir, livre pour la première fois son premier cachet dans la musique, « Là, on ne parle pas vraiment de cachet. Dans le milieu, on appelle ça : TRANSPORT, parce que ce n’est pas consistant. Ce que j’ai perçu comme premier transport ou cachet, c’est 50.000 Frs et c’était dans un bar à YOP après une prestation », indique l’artiste. 

Obam’s ne manque pas de dévoiler ce qu’il a fait de ce tout premier cachet, « Comme, je suis un grand fan des tenues Salopettes, je suis allé au marché et je me suis offert ce jour-là 15 tenues salopettes de différentes couleurs. Mon amour pour les salopettes remonte depuis ma première enfance. Quand j’étais gosse, le cadeau que j’aimais le plus ce fut les salopettes. Les fêtes de fin d’année, j’étais toujours habillé en tenue salopette. C’est devenu mon style aujourd’hui. Dans ma garde-robe, j’ai plus d’une cinquantaine de salopettes », a confié la nouvelle merveille de la musique ivoirienne. Enzo Dia