Makosso convoque Carmen : la veuve lui explique tout

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

Face aux nombreuses critiques essuyées par Carmen Sama, le Révérend Camille Makosso a aussitôt convoqué l’ex compagne de feu Arafat Dj.

Au centre de la polémique, suite à ses récentes images qui ont suscité une vague de commentaires et d’indignations sur la toile, l’ex compagne de Dj Arafat était chez le Général Makosso. 

En début de semaine, l’homme de Dieu a convoqué Carmen qui a effectivement répondu à son appel : « Carmen Sama et mes filles ont de très bons rapports, elles sont tout le temps sur la toile. Carmen n’a pas hésité à venir me rencontrer pour me dire «Yako» mais aussi pour qu’on parle », précise d’entrée Makosso.

Voir aussi : Vidéo polémique Carmen : la famille d’Arafat très choquée réagit

 

Sur le site Vibe Radio.CI, Camille Makosso dévoile ce que lui et Carmen se sont dits chez lui : « J’ai fait cas de mon mécontentement à Carmen. Je lui ai fait savoir qu’elle a une lourde responsabilité étant la Mère de la Chine. Elle se doit d’adopter le comportement d’une fille de 40 ans et non de 24 ans. J’ai même conseillé à Carmen de se faire coacher, elle en a aujourd’hui besoin », a confié Camille Makosso.

L’époux de la regrettée Tatiana Kosséré a fait savoir sur le Vibe Radio.CI ce que Carmen Sama lui a dit comme confidence : « Carmen m’a fait savoir que chaque fois que les souvenirs de son époux lui reviennent et quand elle observe souvent sa fille Rafna, elle a très mal, comme si elle ressentait encore une colère », apprend-il, avant d’évoquer sur Vibe Radio.CI le sujet des images polémiques qui ont circulé sur les réseaux : « Carmen m’a fait savoir qu’elle n’avait pas pour intention de blesser quelqu’un. Et que ce qui s’est passé entre elle et Emma Lohoues, c’était dans un esprit de réconciliation. Carmen a été claire, elle m’a dit qu’elle n’avait pas demandé à se faire filmer. Elle ne voulait même pas qu’on la filme. Bon, l’alcool étant c’est arrivé malheureusement », nous a soufflé Le Général MaKosso qui fait cette plaidoirie : « J’étais en face d’une fille qui avait beaucoup de regrets. Tous, autant que nous sommes, on commet des erreurs dans la vie. Il faut lui pardonner ses erreurs et lui donner une seconde chance. Carmen m’a promis qu’elle va retourner en famille et parler avec ses parents. Par la suite, en toute tranquillité, elle s’adressera à ses frères de la Chine », a appris Camille Makosso sur WWW.VIBE RADIO.CI. Par Enzo Dia