Insolites 6/9 : Elle fuit le foyer à cause du joujou de son mari !

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

Une semaine après son mariage avec Ali Maizinari, Aisha Dannupawa a déserté la maison conjugale. L’épouse n’accuse nullement son conjoint d’infidélité ou de mauvais traitement mais plutôt à cause de la taille du joujou de ce dernier. 

C’est à Gusau, au nord-ouest du Nigeria que les tourtereaux ont convolé en justes noces. Entourés de membres de leurs familles et d’amis, ils ont montré aux yeux du monde qu’ils sont prêts à vivre leur amour contre vents et marées. Selon la tradition nigériane, Aisha Dannupawa devait effectuer un séjour chez ses beaux-parents avant de regagner le domicile conjugal.

Après les festivités, les nouveaux mariés avaient hâte de consommer le fruit défendu. Ils ne tiennent plus à l’envie de se découvrir mutuellement. Mais la mariée, au lieu de prendre du plaisir, a passé un moment douloureux.

« Quand il est venu, nous avons fait l’amour mais l’expérience a été un cauchemar. Au lieu de prendre du plaisir, cela a tourné autrement parce que son pénis était trop gros », s’est justifiée la femme devant le juge.

Mais bien avant d’arriver devant le tribunal, l’épouse d’Ali Maizinari, sur les recommandations de sa mère, est restée pendant quelques jours dans son foyer. « Elle (NDLR : sa mère) m’a dit qu’avec le temps, j’arriverai à m’y faire. Ensuite, elle m’a donné des médicaments », a confié la jeune dame.

Au fil du temps, la situation ne s’est pas améliorée. Bien au contraire, la femme n’arrivait toujours pas à supporter l’énormité du sexe de son compagnon. Elle souffrait de plus en plus. D’un commun accord, les deux conjoints ont décidé de divorcer une semaine seulement après leur union. Ali Maizinari a exigé que lui soit reversé tous les frais financiers engagés pour la célébration du mariage.